CAGES ET VOLIÈRES

Que vous ayez un perroquet de compagnie ou des oiseaux destinés à la reproduction, il faut apporter un soin tout particulier au choix de leur habitat. La cage sera plus adaptée à un perroquet de compagnie et la volière sera plutôt destinée à un couple reproducteur, mais cette dernière solution est tout à fait compatible avec la première.

 

Pour un perroquet de compagnie :

Il n'y a pas de dimensions minimums quant au choix d'une cage, plus elle sera grande plus votre oiseau sera à son aise. Il faudra qu'il puisse au moins étirer ses ailes sans toucher les barreaux de cette dernière. Votre oiseau ne devra pas non plus rester en permanence dans sa cage, vous devrez le laisser sortir quotidiennement pour jouer avec lui et le laisser faire de l'exercice. Attention lors de votre absence à bien fermer la cage de votre oiseau, en effet les perroquets sont très adroits en matière d'évasion, ils savent même tourner une clef restée sur un cadenas.

Équipez votre cage de perchoirs de formes irrégulières et de différents diamètres cela évitera des problèmes d'irritation et de douleurs causées par la pression des pattes et des orteils qui s'effectue toujours au même endroit ainsi que de l'arthrose. Des jouets et des brochettes à fruits devront être installés pour divertir votre oiseau.

Les perchoirs d'intérieurs sont à éviter comme habitat principal, un perroquet n'est pas une potiche vivante à plume.

Si vous achetez du matériel d'occasion ayant déjà servi pour d'autres oiseaux, n'oubliez pas de tout désinfecter avec soins (de nombreuses maladies graves comme la Psittacose ou le PBFD sont transmissibles par les objets, ne prenez aucuns risques).

 

L'élevage en volière :

La plupart des perroquets peuvent s'adapter au climat européen, il est donc possible de les maintenir en volière extérieure ou intérieure pour leur plus grand confort et notamment si vous souhaitez obtenir de la reproduction, il existe plusieurs types de volières tous très différents.

Exemple détaillée de volières traditionnelles :

 

Plan d'une volière traditionnelle

Plan d'une volière traditionnelle

 

Les dimensions de la volière peuvent être différentes suivant les espèces maintenues en captivité, par exemple un couple de Gris du Gabon aura besoin d'une volière de 1m x 1m x 1m (hors nichoir) pour pouvoir reproduire. Il faudra aussi prévoir tout un ensemble de perchoir communiquant avec les différents points important de la volière (Point nourriture, trappe, nichoir). Les perchoirs seront les seuls éléments en bois de la volière, de même suivant la taille des oiseaux il est nécessaire de prévoir du grillage d'un maximum de 2,5mm x 2,5mm avec une épaisseur de file d'un minimum de 2,5mm car les perroquets sont dotés de bec très puissant (Pression de 15 kg au cm² pour un Ara).

Si vous êtes dans une région ou il risque de geler l'hiver, il faudra proscrire les perchoirs en fer dans la volière, en effet les oiseaux pourraient se coller les pattes sur les perchoirs gelés et mourir en quelques minutes d'une hémorragie. Si vraiment votre climat est rude vous pouvez aussi installer des perchoirs chauffants ou installer un chauffage d'appoint dans l'abri, les perroquets résistent bien au froid mais une température inférieure à 5° C peut être dangereuse, de même qu'un chaleur excessive en été sous des abri en tôles ondulées par exemple.

 

Exemple d'un point d'alimentation très solide, anti-gaspi qui pourra être situé à l'intérieur de la partie abritée et accessible de l'extérieur.

 

Autre point d'alimentation

 

Important : Il est conseillé d'éviter de concevoir le moindre pièges pour vos oiseaux, il faut donc penser à tout et c'est très loin d'être évident, des accidents dramatiques arrivent même chez des éleveurs très expérimentés, et vous ne pourrez passer 24 heures sur 24 à surveiller les péripéties de vos protégés. Exemples : un grillage à la maille trop large ou un perroquet peut se pendre ou assez petit pour bloquer une patte, des perchoirs très rapprochés ou une patte et si vite coincée avec ou sans bague, un bassin pouvant causer une noyade, une agrafe mal fixée et si vite avalée, et il y a en certainement beaucoup d'autres.

 

Voici une Liste de volières ayant fait leurs preuves :

Il n'y a pas de volière type pour élever des perroquets. Certains points semblent très importants:
-stress des oiseaux limité au minimum
-sécurité contre le vol
-occupation des oiseaux grâce à des branches fraîches, des cordes, des chaînes...
-entretien facile

Les volières suivantes sont toutes différentes mais ont pourtant apporté leurs preuves avec de nombreuses familles différentes:

Légende : L:Lieu, E:Espèces, T:Type, D:Dimensions, A:Avantages, I:Inconvénients


1
L: Pyrénées Atlantiques, France
E: Pionus
T: cubes de grillage suspendus dans un local complètement fermé
D: entre 60x120cm et 90x240cm, hauteur 100cm; les cages sont suspendues à 120cm du sol; nids accroches à l'extérieur
A: les oiseaux se sentent en sécurité; la nourriture tombée par terre et les fientes ne sont pas accessibles; le balayage quotidien sous les cages ne dérange pas les oiseaux. Les cages sont indépendantes et peuvent être décrochées pour un nettoyage complet en dehors de la pièce. Les oiseaux ne peuvent pas se faire attraper les pattes par leur voisins. Risques de vols limites. Risque d'attaque de chats nul. Bruit pour le voisinage un peu contenu.
I: difficulté pour atteindre le fond des cages les plus grandes: il faut prévoir une trappe dans le fond. Accès au soleil et la pluie limités; la pluie est remplacée par des douches ce qui impose une évacuation d'eau dans le sol de la pièce.


2
L: Paris, France
E: Pyrrhuras
T: Cubes de grillage posés sur des pieds à l'extérieur
D: 100x50x100cm; élevés à 1m du sol
A: propreté; pluie; soleil; apparence esthétique des cages entourées de végétation. Important effet de groupe indispensable pour cette famille.
B: vols et prédateurs; bruits pour les voisins. Difficulté de protéger les oiseaux du froid ce qui est fait en bacchant les cages les mois d'hiver.


3
L: Yorkshire, Angleterre et Allemagne centre ouest
E: Pyrrhuras
T: Volières traditionnelles à l'intérieur d'un abri; sol couvert de matériaux absorbants
D: 60x200x200cm
A: Protection du froid, des voleurs et des prédateurs. Bruit contenu à l'intérieur.
I: difficultés d'entretien; pas de pluie, soleil limité aux entrées par les fenêtres.


4
L: Nord de la Hollande
E: Brotogerris
T: batteries d'élevage dans un abri
D: 80x40x40cm
A: idem 3; entretient facile avec des tiroirs en fond de cage; important effet de groupe indispensable pour cette famille.
I: idem 3 sauf entretien.
Remarque: sans doute un des meilleurs éleveurs européens de cette famille; toutes les espèces sauf une ont reproduit dans ces conditions.


5
L: Landes, France
E: Amazones
T: volières simples couvertes de plastique transparent.
D: 150x100x300cm (hauteur)
A: les oiseaux sont perchés très haut et ont peu de stress; on ne rentre pas dans les cages; dés que le temps le permet une partie de la protection plastique est enlevée.
I: difficultés d'entretien, d'attraper les oiseaux, de remplacer les perchoirs….


6
L: Lot et Garonne, France
E: Amazones et autre
T: cages hors sol, avec séparations pleines; sous serre
D: 100x400x100cm élevé à 100 du sol
A: idem 1 plus lumière naturelle plus chaleur
I: ?


7
L: Yorkshire, Angleterre
E: Amazones
T: volières traditionnelles, séparations pleines et toit à moitié couvert
D: 150x500x200cm
A: oiseaux bien isolés les uns des autres
I: froid, vols, bruit….
Remarque: bon succès avec entre autre de nombreux jeunes collarias chaque années


8
L: North Yorkshire, Angleterre
E: Aras
T: volières traditionnelles avec séparations pleines et toit semi couvert; batteries distribuées sur des volières de vol pour la saison de non activité reproductrice
D: 200x500x200cm pour les batteries; 50mx20mx3m pour les espaces de vol
A: vision exceptionnelle des aras en vol
I: peu de protection contre les éléments et le vol; grillage à poule peu perméable pour certaines espèces….
Remarque: 200 rubrogenys et 100 glaucogularis élevés à ce jour….


9
L: Hollande nord
E: Pionus, pyrrhuras, brotogerris, aratingas, poicephalus…..
T: volières traditionnelles ouvertes connectées à un couloir de cages intérieures
D: 120cmx400x200 pour les volières; 150x60x120cm pour les cages intérieures
A: bonne protection des oiseaux enfermés à l'intérieur pour la nuit
I: nettoyage laborieux des cages intérieures; apprentissage pour entrer et sortir..


10
L: Londres, Angleterre
E: Perroquets des figuiers, Loris, Pigeons frugivores et Gouras
T: Volières extérieures plantées et abris en bois chauffés.
D: entre 150x100x200 et 300x400x200 pour les volières; 100x100x200 pour les abris
A: esthétisme de l'ensemble..
I: abris difficiles à atteindre et à entretenir


11
L: Dordogne
E: Perruches australiennes et asiatiques
T: couloirs de vol adossé à un abri en dur; le dernier mètre du couloir extérieur et coupé à mi hauteur ce qui rend la zone de nourrissage et du perchoir hors sol; espace extérieur entièrement couvert de plastique translucide; sol en gravier dehors et béton dedans
D: 100x500x200cm pour les couloirs; 100x150x200 pour les abris
A: taille des volières; protection des éléments et des rapaces par la toiture de l'ensemble.
I: nettoyage, simple grillage de séparation à éviter à tout prix !


12
L: Gironde
E: Eclectus
T: volière commune de 14 couples
D: 20mx20mx5m
A: vision superbe et étude très intéressante de la colonie
I: expérience dangereuse qui demande beaucoup de temps au début de l'introduction des animaux


© www.perroquet.net 1998 - Xavier FAVOREU - Laurent LEPETIT