LE PICAGE

 

Malheureusement, les perroquets maintenus en captivité sont souvent tentés de s'adonner au picage, il s'agit dans la pluspart des cas d'une maladie psychologique. L'oiseau rentre dans un processus d'auto mutilation. Ce phénomène est liés dans tous les cas au proche environement, du perroquet qui passe la majeure partie de son temps à arracher ses plumes. Le résultat est dramatique comme le montrent les photos ci-dessous.

 

 

Le picage peut être motivé par plusieurs causes :

- Alimentaire
- Psychologique
- Sexuelle
- Pathologique

Alimentaire :
Si l'oiseau est mal nourri, ou s'il mange une nourriture mal équilibrée (que des graines de tournesol) cela entraîne automatiquement un déséquilibre total du métabolisme. Chute des plumes qui ont du mal à pousser, plumage cassant baisse d'énergie et picage. Donner régulièrement des vitamines et des minéraux à votre animal.

Psychologique :
Un perroquet est très sensible à son environnement affectif. Un oiseau seul dans une petite cage finit un jour ou l'autre par s'ennuyer, s'il n'a pas de bois à décortiquer, de jouets pour se distraire ou suffisamment de place pour voler, il finit souvent par se couper les plumes, c'est la seule chose qu'il lui reste à faire (triste vie). Donc donnez lui de la place et n'hésitez pas à jouer avec votre oiseau pour qu'il ne s'ennuie pas, pendant votre absence donnez des jouets à votre perroquets ou laissez tout simplement un poste de radio ou un TV allumée près de sa cage. L'ennui est la principale cause de picage chez les perroquets apprivoisés.

Un oiseau d'importation prélevé dans la nature à tendance à rester craintif et peureux. Ce stress peut provoquer le picage.

Sexuelle :
Le picage intervient dès que l'oiseau atteint sa maturité sexuelle, l'oiseau ressent l'envie de reproduire, privé d'un compagnon il aura tendance à s'arracher les plumes.
Le picage intervient souvent dans l'étape qui suit le déclenchement hormonal de la pèriode de reproduction.

Pathologique :
Le picage peut être dans certains cas causés par des problèmes médicaux :

 

Le picage est un réel problème. Il est très difficile de déterminer la ou les véritables causes. Si l'oiseau à pris cette mauvaise habitude, il risque de la garder toute sa vie si un changement radical n'est pas effectué à temps. Il faut donc modifier rapidement l'environnement de votre oiseau si il pratique le picage. "Personnellement j'ai déjà été confronté à ce problème d'oiseau qui se piquait, souvent des gris du Gabon qui ont passé trop de temps seul ou en petite cage. Une fois mis en couple dans un endroit plus spacieux le problème s'est arrêté" (Romain CUCCIA).

En prévention du picage, il faut donc impérativement éviter l'ennui de l'oiseau et assurer une bonne alimentation équilibrés (voir l'article sur la nutrition).


Chaque cas de picage, à un motif qui lui est propre n'hésitez pas à nous contacter, si votre oiseau est un adepte du picage, nous vous conseillerons dans la mesure de nos possibilités. (Soyez très précis dans la formulation de votre question et donnez nous le maximum de renseignements, âge de l'oiseau, espèce, depuis combien de temps dure ce picage, conditions de maintenance).

N'oubliez pas aussi de consulter un vétérinaire aviaire.
Pour trouver un spécialiste téléphonez à votre Direction des Services Vétérinaires.

© www.perroquet.net 1998 - Pascal BOYER - Romain CUCCIA - Laurent LEPETIT