LA TAILLE DES PLUMES

 

Pourquoi et comment tailler les plumes de votre perroquet ?

Attention en aucun cas il ne faudra couper les plumes à un perroquet sauvage.


Pourquoi ?

Il est nécessaire mais pas indispensable de couper les plumes de votre perroquet apprivoisé. En effet un perroquet apprivoisé est censé rester dans votre maison ou appartement. Il devient donc nécessaire de lui couper les plumes afin qu'il ne s'envole pas.

Attention cet acte ne fait absolument pas mal à votre oiseau si cela est bien fait. Les plumes repousseront environ dans 4/5 mois plus tard. C'est en fait comme pour vos ongles.

Pourquoi couper leurs si jolies plumes ! Il faut bien comprendre que votre oiseau ne connaît pas l'environnement qui l'entoure, et, il est malheureusement incapable de se nourrir tout seul dans la nature. De plus il peut ne pas supporter le climat extérieur, passer d'un petit 20C° à 0 C° va lui causer un sacré choc thermique qui lui sera mortel.

Vous allez dire oui mais un oiseau c'est fait pour voler, et lui couper les plumes c'est le mutiler. Oui, et non, c'est plus une mesure de protection qu'une mutilation. Normalement votre oiseau ne s'envolera pas pour vous fuir, au contraire il vous aime vraiment. Mais il peut y avoir un bruit ou quelque chose qui va lui faire peur, et dans un élan de panique, il prendra la fuite.

Lui couper les plumes est fait pour éviter cela.

J'ai eu plusieurs de mes clients qui ne voulaient pas qu'on coupe les plumes de leurs oiseaux, résultat les 2/3 d'entre eux pleurent encore aujourd'hui la disparition de leurs amis.

Maintenant j'ai aussi l 'exemple d'une personne à qui j'ai cédé un cacatoès qui habitait une maison isolée. Pendant 2 ans nous avons coupé les plumes, cette personne faisait souvent le tour de sa propriété avec son ami. Au bout des 2 ans on a arrêté, et maintenant l'oiseau vol en toute liberté autour de la maison, et dès qu'il voit son maître, il fonce sur son épaule.

En fait l'oiseau pendant ces 2 ans avait eu le temps de repérer l'environnement, et une fois libre, il n'était pas affolé.

En appartement ceci sera impossible a réalisé ainsi quand lotissement. L'oiseau ne pourra pas retrouver sa maison parmis tant d'autres identiques.

Est-ce qu'il existe des moyens pour le rattraper ?

Je n'en connais pas de vraiment bon, cherchez le partout, n'hésitez pas à prévenir tout le monde, les pompiers, les vétérinaires etc…

Méthode :

1) Se faire aider par une autre personne qui va tenir l'oiseau posé allongé sur ses genoux en maintenant la tête et les pattes.

2) Ouvrir l'aile sans perdre de temps. On procède à la coupe des 8 rémiges primaires. Il n'est pas nécessaire de toucher aux 2 premières plumes ni de tailler les plumes des deux ailes, une seule suffit d'autant plus que si vous touchez au deux ailes, l'oiseau finira par se muscler et pourra arriver à décoler. Le fait de ne tailler les plumes que d'une seule aile créé un deséquilibre qui empèchera tout envol.

Il est à noter aussi que les perroquets sont de parfait grimpeurs et le fait de procéder à cet opération, n'handicape en aucun cas l'oiseau.

3) Couper les rémiges primaires de la n° 3 à la n° 10 selon le shéma ci-dessous, attention à ne pas couper de plumes vascularisées. Procédez de l'extérieur ves l'intérieur, ou le contraire (les deux méthodes sont utilisées).

4) Poser l'oiseau sur le sol, le temps qu'il comprenne qu'il ne peut pas voler. Il vaut mieux qu'il s'en rende compte au sol plutôt que du haut de son perchoir.

© www.perroquet.net 1998 - Romain CUCCIA - Laurent LEPETIT